Se connecter

Les Volcans de La Réunion

La Réunion, grâce à ses feux d’artifice géologiques, est une destination d’un autre monde où les visiteurs peuvent explorer des tunnels de lave, escalader le bord d’un volcan en activité et regarder le cratère se transformer en chaudron bouillonnant.

Elle est assez unique par rapport à sa voisine tropicale, l’île Maurice, et aux Seychelles voisines, car cette île de l’océan Indien a pour cœur le tourisme volcanique, mais offre également des activités d’aventure et des expériences de plage spectaculaires.

Une île Volcanique

“Fermez les yeux”, a dit notre guide, alors que nous nous enfoncions dans le parc national de la Réunion. “Ne les ouvrez pas avant que je vous le dise”, a-t-il insisté.

C’était une instruction difficile à suivre.

Depuis l’entrée dans le parc qui couvre 40%, soit un peu plus de 100 000 hectares de l’île de La Réunion, vous allez être séduits par les contrastes et la biodiversité de ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

D’un côté de la route, des paysages alpins verts parsemés de vaches et balayés de nuages bas évoqués dans les pages d’Heidi, de l’autre côté, des rapaces s’élançant dans des gorges accidentées et boisées.

, Les Volcans de La Réunion

Selon Philippe Kowalski, directeur adjoint de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise, la Réunion doit son existence à une activité volcanique tumultueuse.

“Au début, il n’y avait rien d’autre que la coulée de lave sous la croûte terrestre. De nombreuses éruptions se sont produites autour du point chaud de la Réunion et celui-ci a commencé à se développer, jusqu’à ce qu’une île apparaisse”.

Tout cela s’est passé il y a environ 2 millions d’années, juste au-dessus du tropique du Capricorne et à environ 800 kilomètres à l’est de Madagascar.

L’île de la Réunion fait partie de l’archipel des Mascareignes, qui comprend également les îles Maurice et Rodrigues, et est un département français. “La Réunion ne représente qu’environ 10 % du volcan sous-marin, bien qu’elle grandisse à chaque éruption”, m’a dit M. Kowalski.

Situé au centre de l’île de la Réunion, le Piton des Neiges, qui signifie “pic de neige” en français, est inactif depuis environ 20 000 ans, mais le Piton de la Fournaise, dans la partie sud-est de l’île, est l’un des volcans les plus actifs au monde. Plus on s’approchait de la caldeira de huit kilomètres de large de ce dernier.

Grâce à l’activité volcanique, l’île de La Réunion reçoit un peu moins d’un million de visites chaque année.

Le Piton de La Fournaise

, Les Volcans de La Réunion

Le Piton de la Fournaise est un exemple typique de volcan à point chaud. Le volcan a environ 530 000 ans et pendant une grande partie de cette période, son activité s’est superposée aux éruptions de son voisin plus ancien, le volcan bouclier du Piton des Neiges, profondément disséqué au nord-ouest.

Trois caldeiras se sont formées il y a environ 250 000, 65 000 et moins de 5 000 ans par l’effondrement progressif du volcan vers l’est. De nombreux cônes pyroclastiques parsèment le sol des caldeiras et leurs flancs extérieurs.

La plupart des éruptions historiques ont pris naissance au sommet et sur les flancs du Dolomieu, un bouclier de lave de 400 m de haut qui s’est développé dans la plus jeune des caldeiras, l’Enclos, large de 8 km et dont la brèche se trouve sous le niveau de la mer du côté est.

Plus de 150 éruptions, dont la plupart ont produit des coulées de lave basaltique fluide, se sont produites depuis le 17e siècle. Seules six éruptions, en 1708, 1774, 1776, 1800, 1977 et 1986, ont eu pour origine des fissures sur les flancs extérieurs de la caldeira.

L’Observatoire du volcan du Piton de la Fournaise, l’un des nombreux observatoires gérés par l’Institut de Physique du Globe de Paris, surveille ce volcan très actif.

Le tourisme volcanique est-il sûr à La Réunion ?

Oui, absolument, parce que le Piton de la Fournaise en activité est un volcan bouclier basaltique qui ne produit pas d’éruptions explosives avec de grands nuages de cendres, mais une éruption qui produit des fontaines de lave spectaculaires et de grandes étendues de lave bouillonnante.

En effet, le magma de la croûte terrestre est très liquide et il est donc facile pour lui d’atteindre la surface. C’est un volcan très “calme” (si on peut l’appeler ainsi), ce qui rend le tourisme volcanique sûr.

L’entrée et les activités dans le parc national de la Réunion sont également strictement réglementées lorsque le volcan est actif. Comme le Piton de la Fournaise est situé dans la partie sud-est de l’île, près de la côte, la plupart des laves se déversent directement dans l’océan Indien.

Une route périphérique se trouve sur le chemin de la lave, qui est fermée à la circulation pendant une éruption et dégagée avant d’être rouverte.

Visite des tunnels de lave

Les aventuriers endurcis peuvent également explorer le volcan sous un autre angle.

En s’enfonçant dans les profondeurs du ventre chaud de la Terre et en naviguant dans le réseau de tunnels de lave, parfois à quatre pattes.

N’ayez crainte : des casques, des phares, des protège-genoux et des protège-coudes sont prévus pour ces visites à l’allure insensée.

, Les Volcans de La Réunion

Le Piton des Neiges

En vous frayant un chemin à travers le paysage unique du Piton des Neiges, vous découvrirez que ce terrain accidenté et dramatique a quelque chose d’extrêmement préhistorique.

Cet ancien volcan, situé dans le centre-nord de l’île de la Réunion en France, s’est formé il y a environ deux millions d’années.

un million d’années après la formation de l’île elle-même et est maintenant en sommeil depuis plus de 20 000 ans.

Avec ses 3 069 mètres, le Piton des Neiges est non seulement l’élément géologique le plus important de la Réunion, mais il est également considéré comme le plus haut sommet de l’océan Indien.

, Les Volcans de La Réunion
Vue depuis le haut du sommet du Piton des Neiges

Le Piton des Neiges se traduit par “pic de neige”, bien que vous ne verrez pas de neige au sommet de ce volcan sombre, en pente et en lente érosion, à l’exception d’un rare saupoudrage.

La Réunion, qui est une région et un département français d’outre-mer (et donc une partie lointaine de la zone euro), fait partie de l’archipel des Mascareignes dans l’océan Indien.

L’île n’est habitée par l’homme que depuis le XVIIe siècle et, en raison de sa situation éloignée, elle possède une composition biologique unique ; sur les pentes inférieures du Piton des Neiges, vous trouverez une réserve biologique.